Les cosmétiques biologiques, comment s’y retrouver ?

les produits cosmoz c'est un choix bio

Qu’est-ce qu’un cosmétique certifié biologique ?

Un cosmétique biologique est un cosmétique qui respecte une certaine charte qualité. Pour Cosmoz, cette charte est définie chez Cosmebio et par écocert.

  • Composition biologique et naturelle : le cosmétique est composé de 95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle et biologique.
  • Absence des ingrédients controversés. Les produits Cosmoz ne contiennent aucun produit issu de la pétrochimie.
  • Recherche de qualité : le cosmétique contient des actifs naturels et les plus efficaces possible.
  • Transparence entre la marque et le consommateur.
  • Respect de la nature : l’utilisation d’un emballage raisonné et un impact le plus faible possible sur l’environnement est primordial.
  • Respect des animaux : aucun test de produit n’est réalisé sur des animaux.

Pourquoi choisir un produit labellisé bio ?

Consommer des produits biologiques permet au consommateur d’entrer dans une démarche de sécurité et écologique. C’est aussi consommer des produits respectueux de notre santé.

Les pesticides retrouvés dans les produits non biologiques peuvent être absorbés par la peau. Ils peuvent également provoquer des changements hormonaux entre autres choses. Les cosmétiques biologiques ont une affinité plus forte avec l’épiderme que les cosmétiques traditionnels, l’assimilation des produits est donc meilleure. Un soin bio contient en majorité des produits actifs et nécessaires à la peau, celle-ci en retire donc plus de bénéfices que dans un soin conventionnel.

Contrairement aux soins cosmétiques traditionnels, un soin bio apportera à votre peau que ce qui est nécessaire pour elle. À contrario, un cosmétique issu de la pétrochimie apporte à la peau des produits qu’elle ne peut pas éliminer et qui vont être stockés dans les tissus.

cosmetique naturelle

Repérer les substances nocives dans un cosmétique

Les dérivés pétroliers

Dans bon nombre de cosmétiques traditionnels, l’ingrédient “paraffinum liquidium”est en début de liste. Dans ces cas, la paraffine, un sous-produit pétrolier, compose majoritairement le produit ! Le “petrolatum” est également un dérivé issu de la chimie du pétrole.

Les silicones

Tous les ingrédients se terminant par “-one”ou “-ane”sont des dérivés du silicone : ils sont très polluants pour l’environnement, ils ne sont pas biodégradables et donc interdits dans les cosmétiques biologiques

Les acronymes en lettre capitales

Il est facile de repérer ces éléments indésirables. Le PEG (Polyéthylène glycol), PPG (propylènes glycols), SLS (Sodium Lauryl Sulfate) ou encore le BHT (Butylhydroxytoluène) et le BHA (Butylhydroxyanisole) sont des substances dangereuses, mauvaise pour la peau, pour la santé mais aussi pour l’environnement. Certaines de ces substances sont connues pour modifier le système immunitaire.

Les parabènes

Les parabènes sont des conservateurs, les dérivés comme le methylparaben, le benzylparaben, l’ethylparaben ou butylparaben sont à éviter. Ils sont également des perturbateurs endocriniens.

Les colorants

On identifie les colorants via 2 lettres : CI (Color Index) suivi de 5 chiffres correspondant à la couleur du colorant. Les colorants aux couleurs intenses sont les plus douteux et peuvent causer des problèmes toxicologiques.

Les parfums synthétiques

Dans les cosmétiques traditionnels, les parfums sont souvent des composants synthétiques. En cosmétique biologique, les parfums sont issus de produits naturels comme les huiles essentielles par exemple. Les parfums synthétiques sont à éviter puisqu’ils peuvent provoquer des allergies.

Grâce au site la vérité sur les cosmétiques, vous pouvez vous informer sur un composant cosmétique en particulier ou déterminer le profil complet d’un produit. Vous trouverez le lien ici : https://laveritesurlescosmetiques.com/recherche-inci.php#RECH

Dans les cosmétiques classiques, une grande partie des ingrédients utilisés n’est là que pour colorer, parfumer ou changer la texture du produit. Les cosmétiques biologiques ne contiennent que des ingrédients ayant des actions bénéfiques pour la peau. En effet, en cosmétiques bio, on utilise toutes les matières premières dans un but précis !

Les cosmétiques bio sont plus doux donc moins agressifs pour la peau et plus concentrés en actifs essentiels pour une peau plus saine.

Nos produits sont certifiés biologiques par ECOCERT et ils disposent du label Cosmebio utilisant le référentiel COSMOS. Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

Les différences entre nos labels et nos certifications

Cosmebio, COSMOS, Ecocert, vous comprendrez dans cet article toutes les différences entre ces labels et certificateurs.

Ecocert, l’organisme certificateur

Ecocert est un certificateur, c’est un organisme de contrôle indépendant ; ce n’est pas un label bio !

Son rôle : contrôler que les entreprises respectent toutes les conditions pour pouvoir prétendre à un label ou à une certification. Ecocert ne contrôle pas uniquement les cosmétiques bio et peut contrôler d’autres domaines d’activité comme le textile ou encore le bois.

Cosmebio, le label de nos cosmétiques bio

Créée en 2002, Cosmebio est une association ayant pour but de cadrer le marché des cosmétiques biologiques mais aussi d’accompagner les professionnels souhaitant acquérir le label ou ayant déjà leurs produits labellisés.

Le label Cosmebio permet aussi de contrer le mouvement de greenwashing ! En effet, le consommateur peut vite être perdu entre les actions marketing des entreprises effectuant du greenwashing et les entreprises labellisés. Le logo du label bio agit donc comme un repère et comme un gage de qualité pour le consommateur.

Un cahier des charges fixe les règles à respecter pour pouvoir prétendre au label Cosmebio. Cosmebio utilise le référentiel COSMOS, utilisable au niveau internationale.

COSMOS, le référentiel Cosmebio

Cosmos est le cahier des charges recensant les critères à respecter afin de prétendre au label Cosmébio. Il a été créé par BDIH, Cosmébio, Ecocert, ICEA et Soil Association dans le but d’harmoniser les règles et les garanties entre les pays. Il est plus exigeant que le précédant cahier des charges qui était valable, lui, uniquement au niveau national.

Le greenwashing

greenwashing

Il ne faut pas confondre greenwashing et label biologique ! Une entreprise pratiquant le greenwashing ne commercialise pas de produits certifiés biologique. Le greenwashing est l’art de faire passer des produits lambdas comme des produits plus éco-responsables, respectueux de l’environnement et de ses consommateurs. Une entreprise ou une marque utilisent le greenwashing pour faire oublier aux consommateurs certains aspects négatifs ; changer les couleurs du packaging en utilisant du bleu ou du vert, utiliser des labels inventés par l’entreprise…

Et la norme ISO 16128 ?

Pour en savoir plus sur cette norme, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site de cosmebio : https://www.cosmebio.org/fr/nos-dossiers/norme-iso-16128-cosmetiques-bio/

La composition d’un produit cosmétique

Tous les produits cosmétiques ont une composition de base similaire.

En général, un cosmétique est composé :

  • d’une émulsion, c’est le mélange de la phase aqueuse et de la phase grasse
  • d’un émulsifiant, c’est l’agent qui va permettre l’homogénéité entre ces deux phases qui normalement ne peuvent pas se mélanger
  • de principes actifs quivontaméliorer l’efficacité du soin
  • d’additifs comme les conservateurs, parfums, colorants, agents de texture

Les différents types de conservateurs

  • Les antioxydants empêchant l’oxydation du produit. Les marques utilisent ces antioxydants pour conserver la phase grasse. Nous utilisons la vitamine E dans nos produits.
  • Les antiseptiques protégeant les produits des contaminations microbiennes.
  • Les fongicides empêchant la prolifération des moisissures ou champignons dans le produit.

Les parfums

Le parfum peut être d’origine naturelle ou synthétique. Pour parfumer la phase aqueuse, on utilise généralement des eaux florales alors que pour parfumer la phase grasse, on utilisera plutôt des huiles essentielles.

composition produits cosmétiques

Un cosmétique ne peut pas être bio à 100% ! Pourquoi ? L’eau est indispensable dans la composition d’un produit cosmétique puisqu’elle permet la solubilisation de nombreux actifs. L’eau est 100% naturelle mais ne peut pas être désignée comme étant biologique. En ce sens, la proportion d’eau dans un cosmétique à un impact sur le pourcentage du total des ingrédients biologiques dans les cosmétiques bio !

Découvrez-en plus sur nous juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *