fbpx

Votre petit guide sur les gommages !

À quoi sert réellement un gommage ? 

La peau est souvent mise à rude épreuve : changement de saison, pollution, stress… Une multitude d’agressions extérieures comme intérieures peuvent vite endommager l’état de la peau. C’est pourquoi un gommage est parfois nécessaire, afin d’éliminer les toxines de la peau, d’affiner le grain de peau ou encore de stimuler le renouvellement cellulaire en se débarrassant des cellules mortes. Il permet également une meilleure efficacité du soin qui sera appliqué ensuite. 

Les différents types de gommages 

  • Le gommage mécanique :

Il en existe 2 sortes, les grains synthétiques et les grains à base d’agents naturels. 

Il est préférable d’éviter les grains synthétiques, en effet ces grains sont en réalité des petites billes de polyéthylène qui sont nuisibles pour l’écosystème et plus particulièrement pour l’environnement marin.

Les différentes tailles de grains définissent l’usage du gommage : les gros grains sont souvent utilisés pour exfolier le corps, et les plus petits pour le visage afin de ne pas agresser la peau. 

  • Le gommage chimique 

C’est un gommage chimique qui s’inspire des méthodes de dermatologies conventionnelles. Ces agents acides sont principalement des acides de fruits et vont éliminer les toxines de la peau par desquamation… Desqua quoi ?! 

Cela signifie l’élimination de la couche cornée de la peau, cela fait un peu peur dit comme cela mais bien sur ces agents acides sont dosés afin de réduire les risques sur la peau ! 

Différents acides sont utilisés dans les gommages, c’est un peu compliqué mais on va essayer d’expliquer ça simplement ! 

Il existe 3 catégories d’acides :

  • Les acides glycoliques (AHA) issus de la canne à sucre : ils agissent profondément dans l’épiderme. 
  • Les acides lactiques (AHA) issus de la fermentation du lait : ils offrent un effet bonne mine sur le teint. 
  • Les acides salicyliques (BHA) issus du saule : ils ont une action purifiante sur la peau. 

Si vous êtes vraiment curieux et que vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous juste ici.

  • Le gommage enzymatique 

C’est un gommage souvent combiné aux gommages acides, les agents exfoliants sont des enzymes issus de fruits. Appelés aussi protéases, elles attaquent les peaux mortes du visage. 

Mais ces enzymes sont des particules fragiles qui permettent une exfoliation plus douce de la peau !  

DIY gommage

Quel gommage choisir selon mon type de peau ?

  • Pour les peaux à imperfections : une peau à imperfections est une peau très fragile qui a besoin d’être chouchoutée, et de ne surtout pas être agressée en la décapant ! Optez donc plutôt pour un gommage chimique à l’acide salicylique. 
  • Pour les peaux grasses : comme pour le type de peau précédent, il ne faut pas agresser une peau grasse avec des soins agressifs. En effet, votre peau se défendra en produisant encore plus de sébum et donc en la rendant encore plus grasse ! Le gommage le plus approprié est donc le gommage enzymatique, ses particules fines permettront d’éliminer les toxines et peaux mortes du visage sans lui faire de mal ! 
  • Pour les peaux sèches et sensibles : il est possible de faire des gommages sur une peau sensible mais attention, il ne faut pas en faire trop souvent, choisissez donc un gommage aux acides lactiques, pour offrir à votre peau un teint éclatant !
  • Pour les peaux matures : Tout comme les peaux sensibles, les peaux matures sont également fragiles, un gommage aux acides de fruits leur fera un grand bien pour stimuler le renouvellement cellulaire. 

Si vous avez du mal à connaître votre type de peau, on vous aide dans cet article : https://cosmoz.bio/connaitre-mon-type-de-peau-et-ses-caracteristiques/

Les gommages et l’acné : bonne ou mauvaise idée ? 

S’ils sont utilisés correctement, les gommages ne sont pas nocifs pour les peaux acnéiques, cependant quelques conseils sont à respecter pour qu’ils soient bénéfiques ! 

  • Tout d’abord, préférez les produits naturels et certifiés biologiques, les ingrédients seront plus qualitatifs et meilleurs pour la peau.
  • Le gommage doit être appliqué sur une peau humidifiée, et nettoyée.
  • Il est préférable d’effectuer des mouvements circulaires, et de « caresser » le visage plutôt que d’appuyer en profondeur. 
  • N’oubliez pas d’hydrater votre peau avec un soin riche en eau après avoir rincé le gommage. 
  •  Bien respecter le temps de pose et la fréquence d’utilisation en fonction du gommage.
  • Ne pas en effectuer trop souvent ! 1 par semaine voire 1 toutes les 2 semaines, c’est suffisant.
gommage sur une main

Quelques recettes de gommage maison…

  • Gommage purifiant 

1 cuillère à soupe de rhassoul 

2 cuillères à soupe d’eaux florale de votre choix 

  • Gommage nourrissant 

2 cuillères à soupe de yaourt nature (bio de préférence) 

1 cuillère à soupe de miel liquide 

  • Gommage tonifiant 

1 cuillère à café de sel fin 

2 cuillères à soupe d’huile végétale de votre choix 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *